fbpx

Peut-on utiliser le nom d’un concurrent en mot clé Adwords ?

par Déc 5, 2018SEA4 commentaires

L’utilisation d’un nom de marque sur Adwords fait partie des questions qui reviennent souvent concernant l’utilisation de Google Ads. Il est en effet assez courant de se rendre compte qu’un concurrent diffuse de la publicité sur votre nom, on est alors en droit de se demander si la pratique est légale et quelles options s’offrent à nous. Qu’une entreprise utilise votre nom en mot clé ou que vous souhaitiez vous adonner à cette pratique : tous nos conseils pour bien réagir !

Qu’un concurrent achète votre nom de marque ou que vous souhaitiez vous même le faire, il est important de traiter la question de la légalité avant toute chose. Sachez qu’il est parfaitement légal d’acheter le nom d’un concurrent sur Adwords. Inutile donc d’appeler immédiatement votre avocat si vous apercevez de la publicité lorsque vous recherchez votre nom dans Google.

Une nuance cependant : les annonces ne doivent pas porter à confusion et la nature de l’annonceur doit être clairement identifiable. Autrement dit, si votre concurrent se fait passer pour vous sa démarche est illégale, dans le cas contraire tout est légal. C’est une règle juridique s’appliquant ici à Adwords mais qui est valable bien au delà de Google Ads. Il reste cependant assez rare de constater ce genre de pratiques. Si vous constatez une utilisation illégale de votre nom de marque, ce formulaire de réclamation relative à une marque mis en place par Google pourra vous aider.

Côté utilisation pure de votre nom dans l’annonce :

  • Si le nom est utilisé dans l’annonce, l’annonceur peut faire une réclamation (voir ci-dessus), mais sur le papier vous pouvez le faire. Le sujet est plus sensible dans certains cas comme l’e-commerce, mais encore une fois vous ne risquez rien à part un retrait de l’annonce. 
  • Si le contenu de l’annonce est préjudiciable pour la marque en question, un recours est possible.
  • Si l’annonce porte à confusion sur la nature de l’annonceur, cela s’attaque.
  • Si c’est un simple achat de mot clef content votre nom, c’est parfaitement légal.
Légalité de l'achat du mot clé avec nom du concurrent

Pourquoi acheter en mot clé le nom de marque d’un concurrent ?

Si des concurrents achètent votre nom de marque, c’est qu’il y a une raison. Il s’agit tout simplement de capter un public souhaitant se diriger vers votre entreprise pour tenter de les faire venir vers un concurrent. Concrètement, cela n’est pas toujours la méthode la plus efficace. En effet, si je recherche des chaussures Nike, il y a peu de chances qu’en voyant une publicité Adidas je change de choix. Si je tape un nom de marque, a priori, ma décision est déjà arrêtée. 

Comment bien se placer sur la marque d’un concurrent ?

Les entreprises achetant le nom de marque de leur concurrent restent souvent peu créatives dans leurs annonces : ils mettent simplement en avant leur société de façon classique. C’est une grosse erreur pour les raisons précédemment évoquées. Pour bien utiliser le nom de marque d’un concurrent, il est important de prendre en compte le fait que l’internaute a déjà fait le choix de la marque. Il faut alors placer des éléments l’amenant à douter. Un excellent exemple vient de la stratégie Adwords de SendInBlue. La société est concurrente à Mailchimp et achète son nom de marque de façon judicieuse : 

Exemple d'annonce sur mot clef de marque concurrente

Sendinblue prend en compte la recherche, le fait de vouloir Mailchimp en français, et propose sa solution puisqu’elle remplit parfaitement ce rôle. L’annonce même évoque cet avantage concurrentiel et répond à la requête. Vous devez donc faire valoir votre avantage concurrentiel par rapport à la marque recherchée.

Avantage concurrentiel lors de pub Google Ads sur nom de marque

Vous remarquerez qu’une nouvelle fois, il ne s’agit pas d’acheter bêtement le nom de son concurrent mais d’y associer une requête. Ici, la comparaison avec le service émetteur de la publicité. Sendinblue met donc directement en avant son avantage concurrentiel : le prix. Un exemple à suivre une nouvelle fois !

Comment empêcher qu’on se place sur votre nom de marque ?

Bien souvent, c’est la question que se posent nombre d’entreprises. Si le fait d’acheter en mot clé le nom de marque de votre entreprise est légal, comment empêcher un concurrent de le faire ? On vous donne des pistes que l’on a testé avec succès pour des clients mais on vous prévient d’avance : aucune méthode miracle !

Le bluff auprès de votre concurrent sur l’aspect légal

Les acteurs sont généralement peu renseignés sur l’aspect légal de la pratique. Il arrive même qu’une entreprise confie la gestion de ses campagnes Google Ads à une agence. Elle ne sait donc pas parfaitement sur quoi elle se place en termes de mots clefs Adwords. Vous pouvez alors tenter de contacter la société en disant que vous pensez qu’elle n’a pas le droit d’acheter votre nom de marque. Cela peut paraître idiot mais croyez nous : ça nous a rendu service à de très nombreuses reprises !

La course à l’armement : achetez la marque concurrente

Vous vous doutez bien que si l’on nomme « course à l’armement » ce conseil, c’est que nous n’en pensons pas que du bien. Néanmoins, il faut avouer que dans certaines situations acheter le nom de marque d’un concurrent permet de mettre un moyen de pression dans la balance. Le but est alors d’entrer en contact pour cesser la pratique d’un commun accord. Le risque ? La course à l’armement justement.

Acheter son propre nom de marque sur Adwords

Des annonces sur votre nom de marque ne vous coûteront qu’une somme très modique et vous permettront de vous afficher avant la publicité Google Ads de votre concurrent. C’est frustrant, cela ne supprime pas l’Adwords de l’autre entreprise, mais ça limite la casse.

Pour conclure, l’utilisation du nom de marque reste une pratique à utiliser avec parcimonie dans le cadre de vos publicités Google Ads. Outre la dimension éthique discutable, cela peut entraîner de nombreuses escalades avec vos concurrents.  Nous ne saurions donc que vous conseiller d’y réfléchir à deux fois avant de vous lancer dans ce petit jeu. 

Besoin d'experts Google Ads ?

Vous avez besoin d’accompagnement pour résoudre un problème de nom de marque sur Google Ads ? Nos experts Adwords peuvent vous conseiller et se tiennent à votre disposition pour toute question. 

4 Commentaires

  1. Philippe

    Un de mes concurrent vient d’utiliser « mon nom de société.com » dans la liste de ses mots clefs.
    Ce faisant, les personnes recherchant ma société en tapant ces informations non dans ligne d’adresse du navigateur mais dans la zone de recherche de Google, tombent en 1er chez ce concurrent.
    S’agissant du nom de la société et non d’un nom de marque, je me demande si cela est attaquable juridiquement ?
    A vous lire, merci.
    Philippe

    Réponse
    • Mickael

      Bonjour Philippe,

      Si le nom de la société est utilisée dans l’annonce, il faut une autorisation.
      Si le contenu de l’annonce est préjudiciable pour la marque en question, un recours est possible.
      Si l’annonce porte à confusion sur la nature de l’annonceur, c’est parfaitement envisageable.

      Par contre attention : si c’est une simple utilisation dans les mots clefs, vous ne pouvez malheureusement rien y faire.

      N’hésitez pas si vous avez d’autres questions 🙂

      Réponse
      • Corto

        Bonjour messieurs,

        Dans votre exemple ci-dessus, sendinblue utilise le nom de mailchimp dans le titre de son annonce.

        Concernant ce cas, sendinblue aurait donc une autorisation ? Ou agirait de manière illégale ?

        Juste histoire de m’assurer d’avoir bien compris.

        Cordialement.

        Réponse
        • Mickael

          Bonjour Corto,

          Depuis 2018 on peut utiliser librement les noms de marque dans ses annonces. Par contre, dans l’exemple, Mailchimp pourrait très bien faire une réclamation Google pour l’utilisation de son nom de marque. L’issue n’est pas toujours la même et aucune sanction sauf le retrait de l’annonce est à risquer. Autant dire que ça vaut le coup de tenter l’utilisation pour Sendinblue 🙂

          N’hésitez pas si besoin!

          Mickaël

          Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos derniers articles SEA

CPC, CPA et CPM – Petit lexique des prix de la publicité en ligne

CPC, CPA et CPM – Petit lexique des prix de la publicité en ligne

Quand on se lance dans l’e-publicité il est parfois difficile de s’y retrouver entre tous les différents termes techniques à assimiler. CPC, CPA ou encore CPM sont des indicateurs qui vont vous permettre d’évaluer le coût d’une publicité pour votre société. Attention...

Quel coût pour une agence Google Ads ?

Quel coût pour une agence Google Ads ?

Même si Google tend à faire croire que son outil va en se simplifiant, n'importe quelle entreprise ayant essayer de lancer elle même et sans formation Google Ads ses campagnes sait à quel point il est complexe d'obtenir des résultats satisfaisants sans agence. Pour...

Pourquoi faire de la publicité Bing Ads ?

Pourquoi faire de la publicité Bing Ads ?

Coupons tout de suite au débat : oui, la publicité Google Ads règne en maître incontestée de la publicité sur les moteurs de recherche. Il était nécessaire d'évacuer ce sujet avant de commencer à parler de Bing Ads. Ce dernier souffrant en effet bien trop souvent de...

D'autres Articles ?

Retrouvez l’ensemble des articles rédigés par nos consultants. Vous trouverez surement les réponses à vos questions

Share This