10 erreurs courantes sur Google Ads

par Juil 3, 2020SEA0 commentaires

Prisé par de très nombreuses entreprises à la recherche de résultats rapide, Google Ads a su convaincre grâce à sa promesse de ciblage sur l’expresssion de besoin. Pour cause, rien de mieux que d’être visible précisément au moment où un internaute recherche l’un de vos produits ou services : la pertinence est maximale et le budget est donc investi de façon optimale… En théorie ! En effet, de très nombreuses erreurs peuvent réduire la pertinence de vos actions Google Ads. Focus sur quelques-unes d’entre elles afin que vous les repériez et corrigiez le plus rapidement possible !

Lorsque l’on souhaite s’afficher sur des expressions précises, il faut faire attention à la rédaction de ses mots-clefs. On distinguera 4 types de rédaction. 

Les mots-clefs écrits de façon naturelle : formation emailing 
J’autorise Google à afficher mes annonces sur des synonymes de mots comme cours email ou se former à l’emailing par exemple. Cela laisse un contrôle extrêmement limité sur les mots-clefs. 

Les mots-clefs écrits avec des “+” : +formation +emailing
Google n’affichera mes annonces qu’en cas de présence de ces deux mots précis dans la requête. Ils peuvent être coupés ou complétés, par exemple formation rapide emailing ou encore courte formation professionnelle emailing et newsletter. C’est un excellent compromis entre contrôle des mots-clefs et liberté donnée.

Les mots-clefs écrits “entre crochets” : “formation emailing”
Google peut afficher mes publicités que lorsque l’expression formation emailing est écrite de façon précise et non détachée. Des termes peuvent néanmoins s’afficher avant ou après, par exemple idée formation emailing ou encore formation emailing pas chère

Les mots-clefs écrits [entre crochets] : [formation emailing]
J’autorise le moteur de recherche à n’afficher mes annonces que lorsque c’est cette requête précise, formation emailing, qui est tapée par l’internaute. Rien n’est acceptée en plus ou en moins. 

Le problème le plus courant est d’écrire tous ses mots-clefs de façon naturelle et ainsi s’afficher sur des termes de recherches qui ne sont pas souhaités.  

rédaction mots clefs google ads

Laisser librement s’exprimer vos requêtes de notoriété

Erreur classique que l’on aperçoit souvent lors d’une écriture naturelle des mots clefs : ne pas exclure ou dédié une campagne à votre nom de marque. Vous vous doutez par exemple que si quelqu’un cherche “formation emailing + le nom de l’entreprise“, votre annonce n’a pas la même valeur que si elle s’affiche juste sur “formation emailing”. Dans le premier cas, vous toucherez un public qui vous connaît déjà et qui sera donc plus facile à convertir. Dans le second cas, vous touchez une cible totalement nouvelle.

Mettre les deux au même niveau peut fausser l’analyse des résultats de votre compte. Il est donc conseillé d’exclure votre nom de marque ou de dédier une campagne à ce dernier et les variantes en mots-clefs.

Négliger l’importance de l’A/B testing pour vos annonces

Vous pouvez avoir des convictions sur la manière de rédiger vos annonces au mieux, mais rien ne vaut la confirmation de statistiques. Pour chaque groupe d’annonces que vous allez créer il faut un minimum de deux annonces pouvant s’afficher suite aux requêtes que vous visez. Cela vous permettra de mettre en avant des arguments différents de de voir de manière factuelle et statistique lesquels sont les plus efficaces. Cela prend un peu plus de temps mais lorsque votre diffusion devient importante il est indispensable d’être sûr d’utiliser le message le plus efficace.

a b test annonces google ads

Laisser votre budget se faire cannibaliser

Vous allez sûrement vouloir vous positionner sur plusieurs prestations et expressions liées. Le piège le plus courant est alors de ne pas contrôler le niveau de dépense de vos mots-clefs et de vous retrouver avec un d’entre eux, beaucoup recherché et où le clic est assez onéreux, qui dépense tout votre budget. Cela est dommageable car la cannibalisation que cela entraîne vous empêchera de vous afficher sur d’autres expressions que vous pouvez juger pertinentes.

Veillez à caper le CPC Max de vos mots clefs voir à bien définir des budgets stricts et distincts en fonction de vos groupes d’annonce ou campagne selon où se déroule la cannibalisation de votre budget Google Ads. 

Ne pas choisir avec pertinence vos landing pages

Pour chaque annonce, vous allez devoir choisir une landing page, à savoir une page vers laquelle votre annonce va renvoyer. Encore aujourd’hui, on voit bien trop souvent des annonceurs renvoyer systématiquement vers la homepage de votre site internet. Or, c’est souvent une pages les moins adaptées. 

Lorsque vous êtes une banque faisant de la publicité Google Ads pour une offre de prêt immobilier, inutile de vous dire qu’il est plus pertinent de renvoyer vers une page évoquant les problématiques spécifiques liées à cette demande que vers une page généraliste sur le prêt. Il s’agit ici d’améliorer vos chances de convertir chaque visiteur. Lorsque l’on sait que vous payerez vos publicités à chaque clic, il est important de s’assurer que ce clic découle sur un achat ou un lead. 

Exemple landing page google ads

Oublier de créer une liste d’exclusion

Comme nous l’avons vu lors de la première erreur, la rédaction des mots-clefs, même lorsqu’elle est correcte, laisse une certaine liberté à Google Ads pour diffuser vos annonces. Si vous êtes un vendeur de montres moyen de gamme pour homme vous allez peut-être vouloir vous positionner sur les mots clefs +montre +homme ou encore “montre pour homme”. Peu de probabilité que vous ajoutiez le mot clef moyen de gamme qui ne correspond pas à des volumes de recherche. Vous n’allez également pas faire le choix de cibler simplement [montre pour homme] car cela vous fera passer à côté de plein d’expressions pertinentes potentielles.

Sans liste d’exclusion, vous allez pouvoir vous positionner sur des requêtes comme montre pas chère pour homme ou encore montre homme luxe. Cela ne correspondant pas à votre positionnement tarifaire, vous n’avez donc que très peu de chances de convertir ces clics. C’est pour cela qu’on vous conseille d’exclure certains termes qui ne correspondraient pas à vos produits ou services. On pense notamment à tout ce qui est positionnement tarifaire mais également géolocalisation qui ne vous correspondrait pas ou encore mots clefs parasites classiques liés aux recherches d’emploi (stage agence de communication par exemple).

Ignorer les différences entre les devices

Avec la hausse du trafic mobile, la publicité Google Ads est souvent amenée à s’afficher sur des smartphones. Si cela peut être extrêmement pertinents par moments, ce n’est pas toujours des appareils sur lesquels vous allez devoir vous afficher. Si votre site internet est par exemple non responsive, inutile de renvoyer des internautes mobiles vers ce dernier. Si vos campagnes ont pour but la conversion directe, attention aux campagnes mobiles pour les achats très importants ou un temps de réflexion important et une grande étude du produit est nécessaire. 

La diffusion sur mobile n’est pas déconseillée, loin de là. Vos performances Google Ads peuvent cependant varier selon les appareils et il est donc nécessaire d’observer votre retour sur investissement sur desktop et mobile afin d’ajuster au mieux vos budgets. 

Ajustement des enchères appareil Google Ads

Se contenter d’un seul ciblage géolocalisé

Il peut arriver que la géolocalisation de vos annonces soit extrêmement importante pour vous. Si vous êtes un artisan cherchant une clientèle à proximité de chez vous, vous allez logiquement chercher à toucher les personnes dans votre ville où les alentours. Pour cela, deux options s’offrent à vous : 

– Le ciblage géolocalisé par zone
– Le ciblage géolocalisé par mot-clef

Le premier consiste à dire à Google Ads de n’afficher vos publicités que pour les internautes se trouvant dans une zone délimitée. Par exemple la Loire-Atlantique. Le second ciblage consiste à cibler potentiellement toute la france mais ajouter en mot clef de vos annonces le nom de votre ville ou région. Par exemple +couvreur +nantes ou encore +artisan +couvreur +loire +atlantique. Les deux solutions présentent des avantages et sont même complémentaires. 

Avec le ciblage par zone, vous allez pouvoir toucher des internautes cherchant vos services et se situant à Nantes mais ne ressentant pas forcément le besoin de spécifier la zone. Avec le second ciblage, vous toucherez une cible insistant sur l’importance de la géolocalisation mais aussi pouvant se trouver dans une autre zone au moment de la recherche. Je peux me trouver en Vendée pour cause de déplacement mais chercher un couvreur pour ma maison en Loire-Atlantique. Il faut donc essayer les deux !

Oublier les extensions d’annonce

Les extensions d’annonce vont s’ajouter au simple titre accompagné d’une metadescription que l’on voit habituellement dans les résultats sponsorisés. Ces extensions sont relativement importantes puisqu’elles vont donner plus de pertinence et de visibilité à vos publicités lors d’une recherche Google. Vous pourrez alors indiquer un numéro de téléphone, des liens et services annexes de votre site internet, la localisation de votre entreprise… Autant de petits éléments pouvant faire la différence au moment de cliquer sur une annonce Google Ads plutôt qu’une autre.

Dans l’exemple ci-dessous, vous pouvez constater en jaune les extensions d’annonce s’affichant pour le second site. Son annonce est bien plus importante que les autres grâce aux extensions de liens et si je cherche par exemple un serrurier pour une ouverture de porte, je vois qu’il dispose d’une page dédiée. Même chose si c’est plutôt un changement de serrure qui m’intéresse.

Extensions d'annonce Google Ads

Vouloir à tout prix être premier

Dernière erreur et non des moindres, le fait de vouloir être systématiquement premier dans les résultats de recherche. Vouloir être toujours présent, qui plus est être toujours présent en haut est une volonté que l’on retrouve souvent chez les entreprises découvrant le fonctionnement de Google Ads. Pour autant, vous devez piloter vos campagnes au retour sur investissement et non à l’ego !

Il sera parfois profitable de limiter votre diffuser à certaines heures clefs où à volontairement baisser vos positions sur certaines requêtes pour profiter d’un coût par clic plus faible. 

Besoin d'un accompagnement Google Ads ?

Envie de faire auditer votre compte Google Ads, de résoudre ses petites imperfections ? De vous faire coacher ou même de confier votre stratégie SEA à un consultant expert ? UpByWeb peut vous accompagner dans cette démarche !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos derniers articles SEA

Facebook Ads ou Google Ads ? Pour quelles publicités opter ?

Facebook Ads ou Google Ads ? Pour quelles publicités opter ?

Le marketing digital propose de très nombreuses manières de faire de la publicité pour son entreprise. Le marché de la pub en ligne reste majoritairement dominé par deux géants du secteur : Facebook et Google. Respectivement acteurs dominants dans le domaine des...

CPC, CPA et CPM – Petit lexique des prix de la publicité en ligne

CPC, CPA et CPM – Petit lexique des prix de la publicité en ligne

Quand on se lance dans l’e-publicité il est parfois difficile de s’y retrouver entre tous les différents termes techniques à assimiler. CPC, CPA ou encore CPM sont des indicateurs qui vont vous permettre d’évaluer le coût d’une publicité pour votre société. Attention...

Quel coût pour une agence Google Ads ?

Quel coût pour une agence Google Ads ?

Même si Google tend à faire croire que son outil va en se simplifiant, n'importe quelle entreprise ayant essayer de lancer elle même et sans formation Google Ads ses campagnes sait à quel point il est complexe d'obtenir des résultats satisfaisants sans agence. Pour...

D'autres Articles ?

Retrouvez l’ensemble des articles rédigés par nos consultants. Vous trouverez surement les réponses à vos questions

Share This